Microscopie : Une nouvelle approche plus complète

Une équipe de l’Institut Pasteur de Lille est à l’origine d’une prouesse mondiale. Les chercheurs de la fondation ont réalisé un tour de force technologique en développant une méthode de microscopie inédite permettant d’obtenir un très grand nombre d’information sur un même échantillon. 

Les chercheurs de l’Institut Pasteur de Lille ont besoin d’accéder aux propriétés de la matière, inanimée ou vivante, par exemple les cellules. Ainsi, ils utilisent au quotidien les techniques de microscopie qui leur permettent de visualiser des objets à peine perceptibles ou invisibles à l’oeil nu.

Trois grands types de microscopies existent de façon indépendante. Depuis quelques années, il était possible de coupler ces technologies deux à deux. Aujourd’hui, en corrélant ces trois types de microscopies sur un même échantillon, les chercheurs de l’Institut Pasteur de Lille ont réussi un véritable tour de force.

Cette nouvelle méthode baptisée CLAFEM pour Correlative Light Atomic Force Electron Microscopy, permet l’obtention d’informations diverses et plus poussées sur des échantillons aussi bien vivants qu’inorganiques.

Une telle approche pourra être utilisée dans la caractérisation des effets de composés thérapeutiques par exemple. « Comprendre la structure des bactéries vivantes, mesurer leur adhésion et leur comportement dans les cellules, nous aidera à mettre au point de nouveaux traitements », explique Frank Lafont, directeur de l’équipe de Microbiologie Cellulaire et Physique de l’Infection à l’Institut Pasteur de Lille. Des études sont d’ores et déjà en cours sur les propriétés mécaniques des cellules lors de processus infectieux, neurodégénératifs ou cancéreux.

La CLAFEM permettra de mieux comprendre comment les cellules sont affectées par le changement de leur propriétés biophysiques (rigidité, élasticité, adhésion…) dans les pathologies et au cours du vieillissement et ainsi prévenir les conséquences contribuera à vivre mieux plus longtemps. Pour continuer à faire de telles découvertes, les chercheurs ont besoin de votre soutien. Si des découvertes dans la recherche scientifique ont lieu chaque jour, c’est aussi grâce à vous et à vos dons.

Article original : VMPL6

Laisser un commentaire