4 mai 2016

Interaction de Neisseria avec la membrane plasmique : forces d’adhésion

En collaboration avec S Bourdoulous et S Marullo (Institut Cochin, Paris) et X Nassif (INEM, Paris)

 

Les groupes de S Marullo, X Nassif et S Bourdoulous ont montré l’importance du récepteur adrénergique dans la signalisation activée lors de l’interaction de N meningitidis avec la cellule hôte (Coureuil et al. Cell 2010). Cependant, en l’absence de ce récepteur, la bactérie peut adhérer à la surface et nos études en AFM ont permis avec d’autres de pouvoir identifier CD147 comme le récepteur d’adhésion de N meningitidis sur les cellules endothéliales. Nous poursuivons ces études en analysant les propriétés biophysiques des membranes mobilisées dans l’interaction.

 

Sébastien Janel

– Bernard SC, Simpson N, Join-Lambert O, Federici C, Laran-Chich MP, Maïssa N, Bouzinba-Ségard H, Morand PC, Chretien F, Taouji S, Chevet E, Janel S, Lafont F, Coureuil M, Segura A, Niedergang F, Marullo S, Couraud PO, Nassif X, Bourdoulous S. Pathogenic Neisseria meningitidis utilizes CD147 for vascular colonization. Nat Med. 2014 Jul;20(7):725-31.