4 mai 2016

Signalisation associée à l’interaction de Yersinia à la surface cellulaire

Le but de cette étude est de pouvoir discriminer la signalisation associée à l’étape de liaison de celle associée à l’internalisation dans le cytoplasme. Les études réalisées sur la signalisation associée aux étapes précoces de l’invasion d’agents pathogènes incluent différentes séquences: liaison/adhésion, bourgeonnement vers l’intérieur de la cellule et internalisation de la vacuole dans le cytoplasme. Dans le but de déterminer les meilleures cibles pour le développement de nouveaux candidats thérapeutiques, il est essentiel de comprendre les mécanismes moléculaires associés à chacune de ces séquences. Nous avons décidé de lever un verrou technologique pour permettre de vaincre cette barrière conceptuelle. Pour cela nous avons développé une méthode originale de microscopie corrélative entre AFM et microscopie photonique (Correlative AFM Light Microscopy-CLAM) qui permet de voir le recrutement de molécules de signalisation de la cellule hôte lors de l’interaction de bactéries au niveau de la surface cellulaire (Ciczora et al. Manuscrit soumis).

 

Yann Ciczora

– Ciczora Y et al. soumis