4 mai 2016

Rôle de l’autophagie comme réponse aux dommages membranaires : Shigella et Coxiella

En collaboration avec P. Sansonetti, Inserm U786 , Institut Pasteur, Paris, Maria-Isabel Colombo (Univ. Mendoza, Argentina)

 

Nous avons mis en évidence le rôle de l’autophagie dans l’extinction des signaux de danger dus au stress membranaire que constitue la rupture de la vacuole lors de l’infection par Shigella flexneri En collaboration avec I Paz et P Sansonetti, nous avons pu montrer que la rupture de la vacuole est associée à un recrutement de la galectine-3 sur les motifs glycosylés des protéines de surface exposées au cytoplasme (Paz et al. 2010). Notre équipe a montré que ce marqueur est associé à une ubiquitynation massive et au recrutement de l’adaptateur p62 et du marqueur de l’autophagie LC3 (Dupont et al. 2009). Ces travaux furent confirmés et étendus par le groupe de F Randow (MRC , Cambridge) montrant l’implication des galectines-8 et -9 avec la galectine-8 pouvant lier LC3 (Thurston et al., Nature 2012). L’adressage des vestiges membranaires vers l’autophagie permet de dégrader les molécules de signalisation associées à ces membranes entraînant l’extinction des alarmes au signal de danger consécutif de la rupture de la vacuole (Dupont et al. 2010). Ce phénomène ayant une répercussion importante sur la réponse immune consécutive de l’infection (Faure & Lafont, 2013).

 

En collaboration avec M-I Colombo, nous étudions le rôle joué par l’autophagie dans le mécanisme de réparation de la vacuole de Coxiella en étendant le concept de la réponse de l’autopahgie au dommage memebranaire.

 

Nicolas Dupont, Sandra Lacas-Gervais, Nassima Temime-Smaali, Laure-Anne Ligeon

Ce travail a bénéficié du soutien du Ministère de la Recherche et des programmes Microbiologie 2005 et MIE 2009 de l’Agence Nationale de la Recherche (Coord. FL) et du programme PICS du CNRS.

 

-Dupont N, Lacas-Gervais S, Bertout J, Paz I, Freche B, Van Nhieu GT, van der Goot FG, Sansonetti PJ, Lafont F. Shigella phagocytic vacuolar membrane remnants participate in the cellular response to pathogen invasion and are regulated by autophagy. Cell Host Microbe. 2009 Aug 20;6(2):137-49.

-Paz I, Sachse M, Dupont N, Cederfur C, Enninga J, Leffler H, Poirier F, Prevost MC, Lafont F, Sansonetti P. Galectin-3, a marker for vacuole lysis by invasive pathogens. Cell Microbiol. 2010 12 :530-544.

-Dupont N., N. Temime-Smaali and F Lafont How ubiquitination and autophagy participate in the regulation of the cell response to bacterial infection Biology of the Cell 2010 102:621-634

-Ligeon L-A., N. Temime-Smaali and F Lafont Ubiquitylation and autophagy in the control of bacterial infections and related inflammatory responses Cellular Microbiol. 2011 13:1303-1311

– Faure M. and F. Lafont Pathogen-Induced Autophagy Signalingin Innate Immunity J Innate Immunity 5:456-470.